Articles

17/10/2017

2*2 = ?

posté à 11h54 dans "Saison 2017"

Dernier week end avant de s'envoler pour les États Unis, et ce sera un week end chargé !
Samedi dernier jour dans les alpes ; Je suis toujours nostalgique à l'approche de ce moment... j'y suis bien dans mes montagnes ... Mais depuis quelques jours la neige s'invite à 2000m et le froid est de retour, raison supplémentaire pour quitter âpres deux mois d'entraînements et de travail ce petit havre de paix. 21h retour à la fare, juste le temps de préparer mes affaires pour le lendemain. Faute de pouvoir me rendre sur l'étape de D1 à Quiberon, je participe le dimanche au triathlon d'Istres.
Au programme 1500m de nat (en réalité 1000), 38km de vélo et 10km de Cap... L'objectif du jour est de finir la charge avant les usa et d'essayer d'effectuer une course seul le plus longtemps possible. En ayant terminé 2nd l'an passé j'ai une petite idée en tète mais il y a quelques clients, notamment un bretons avec un record à 8h39 sur IM, de quoi pimenter les débats ! Le départ des hommes et relais est donné 5' après celui des féminines. Je me trouve rapidement seul devant et personne n'a pris mes pieds. J'essaie de mettre en place le boulot de l'été sur la fréquence de bras et ça a l'air de bien fonctionner ... à la seconde bouée un autre nageur me rejoint, je pense de suite à Sebastien Baillot et je décide de le laisser passer pour me caler dans ses pieds."En refaisant un gros départ vélo comme à sausset je devrai arriver à régler le problème"... Nous arrivons côte à côte à la sortie de l'eau mais je m aperçois qu'il s'agit en réalité d'un autre vitrollais.
On m'annonce 45" sur le troisième. Parfait la cassure est faite. Je m'élance sur le parcours vélo en compagnie de la moto ouvreuse. Malgré le mistral j'ai fait le choix de la roue pleine pour utiliser le matériel que j'aurai aux mondiaux et aussi parce qu'il faut avouer qu'une roue pleine sur un clm c'est beau ! Je reproduis mon schéma habituel, les 10 premières minutes quasiment à bloc pour immédiatement augmenter la cassure et obliger le groupe derrière à rouler... ça fait généralement mal aux jambes mais c'est comme ça que j'aime rouler et ça a fonctionné pas mal de fois ... Le parcours vélo est constitué de deux aller retours, plutôt vallonné. Le genre de parcours que j'affectionne quand mes jambes sont opérationnelles ... et pour l'instant même si les sensations ne sont pas géniales, les watts sont là... Un tour plus tard, mon avance à grandis sur un groupe de deux : Nathanael Fruchart et Sebastien Baillot le breton en question. J'ai environ 1'30" d'avance avant de m’élancer sur la seconde boucle. L’objectif est d'augmenter au maximum l'écart et si possible de le doubler ! J'essaie d'optimiser au maximum chaque relance et les portions vent de face, j’aime bien « jouer » en vélo, essayer d’être le plus aéro, d’avoir la meilleure trajectoire, de relancer au bon moment, de bien gérer le développement … autant de détails qui peuvent se transformer en dizaines de secondes. Je double les derniers qui sont dans leur premier tour, cela me permet d'avoir des points de mires régulier et de ne pas m'endormir...
Fin du vélo : meilleur temps du jour ! ouf je sais encore rouler sur le plat ! 39 de moyenne, 330w np c'est bon je vais boiter sur la cap !
J’ai environ 3' d'avance, je sais que celà va être juste mais comme d'habitude je vais essayer de me vendre chèrement ... Le parcours débute par une montée d'escalier, au sommet duquel je retrouve l'ouvreur sur son VTT.
- L'ouvreur : "On es parti pour une petite ballade"
- Moi : "Heu ouais enfin 3' ça va ptet pas suffire"
Je fais le choix de courir aux sensations, ça fait pratiquement 2 mois que je n'ai fait aucune séance de vitesse et je ne sais pas vraiment ou j'en suis donc méthode AQP ... premier kilos à 3’55’’, les deux suivants à 3’42’’ sans être vraiment à bloc, c'est plutôt pas mal ! Première grosse bosse, l'allure ralenti mais reste largement convenable vu le vélo qui a précédé. J'entame l'aller retour qui va me permettre de voir les écarts et de savoir si oui ou non je vais enfin gagner mon premier CD...
Mauvaise nouvelle ce ne sera pas pour aujourd’hui, Sébastien m'a déjà repris 2' et il pointe à seulement 45" derrière moi. Il me doublera dans la seconde cote aux environs du 7e kilomètre. Je commence à manquer d'énergie et je décide de lever un peu le pied. Le troisième ne reviendra pas et j'ai effectué la séance que je souhaitais. Maintenant il faut se projeter vers le week end prochain. Je termine en roue libre et passe donc la ligne en seconde position Apres 1h54 de course. Je retrouve Jérôme et Juliette (une judokate de l'OM Avec qui j'ai partagé durant de nombreuses années les entraînements sur les tatamis farenque. Depuis elle est devenu l'une des meilleures judokate française, elle intègre l’INSEP à la rentrée et moi j'ai mis l'accent sur le triathlon). Super sympa de partager une fin de course avec eux qui depuis pas mal d'année maintenant me suivent sur la plupart de mes courses parfois tard dans la nuit devant le tracker ironman ... Mais j'aurai l'occasion d'en reparler bientôt ! Bilan de la journée une bonne nat, un gros vélo seul devant et une bonne course à pied. C'était trop fort pour moi cette fois ci. Dommage qu'il manquait un peu de distance en nat (500m) et en velo (5km)... pas sur qu'avec 4' d'avance la course à pied livre le même verdict final.
Maintenant place aux USA et au mondial 70.3 !

 


Autre news:
17/10/2017 : Coupure avec dossards !
17/10/2017 : Road to chattanooga c'est fini !
23/08/2017 : LD ou CD ?! Triathlon !
09/08/2017 : Reconstruction terminée
09/08/2017 : Relance !
17/06/2017 : Torchons chiffons carpettes
17/06/2017 : Récup active
21/05/2017 : Aixois de dernière minute
13/05/2017 : Ubberbiker... ou pas
13/05/2017 : On a dis sprint ...


» Consulter les archives

RSS